Discours de départ en retraite humoristique


Discours de départ en retraite humoristique

Le jour J approche, plus de 40 ans que vous l'attendez, voire plus, beaucoup plus… Oui vous l'avez compris, il s'agit du jour de votre départ à la retraite. Tout est réglé, vous avez organisé comme il se doit un pot de départ à la retraite et vous avez même envoyé quelques invitations avec un bon texte pour être sûr que les collègues et amis que vous appréciez soient là… Mais voilà, il vous reste un dernier défi à relever une dernière tâche à effectuer à laquelle vous n'aviez pas pensé : écrire un discours de départ en retraite !


Vous voilà devant la page blanche, pas évident de trouver les bons mots pour faire un joli discours humoristique qui exprime tout ce que vous souhaitez dire : résumer votre carrière, les bons moments, les bons collègues, les moins bons (et il peut y en avoir beaucoup…), les patrons, les projets réussis mais aussi ceux complétement loupés… Vous vous êtes alors dit « Google est mon ami » et peut être qu'en tapant « discours départ en retraite » sur Google ou Bing vous vous êtes retrouvés sur cette page… Et bien vous avez bien fait car au lieu de vous donner un énième modèle de discours qui ne vous correspond pas, nous allons essayer ici de vous donner une trame et des conseils pour écrire votre discours de retraite. Cette trame et ces conseils vont vous sortir de la page blanche et vous permettront de faire de ce discours, VOTRE discours. Après tout, qui vous connait le mieux, que vous ?

Introduire avec humour votre discours de départ en retraite

Quelques conseils d'abord, si vous êtes à l'aise avec les discours vous pouvez très bien prononcer votre discours appris par coeur, ça sera du plus bel effet. Mais si ce n'est pas le cas ne prenez pas le risque, n'hésitez pas à imprimer votre discours de retraite sur une feuille pour le prononcer. Dans ce cas, imprimez votre discours très gros, ça vous évitera de devoir coller la feuille près de vous pour la lire. N'oubliez pas cependant de garder le contact visuel avec votre audience, rien de plus ennuyeux qu'un orateur qui lit son discours dans sa feuille sans regarder les invités. Si vous avez opté pour des passages humoristiques, mettez bien le ton sur les phrases d'humour, que vos blagues ne tombent pas à plat….


Commençons donc par l'introduction ! Humour est le maitre mot, pour votre discours de départ à la retraite… Commencez donc par une phrase d'amorce humoristique. Vous pouvez par exemple commencer par une boutade sur le fait qu'ils vous auront fait travailler jusqu'au bout avec ce discours et que finalement c'est peut-être bien la mission la plus complexe qu'ils vous ont confiée !

Vous pouvez jouer aussi sur l'angoisse de la page blanche, « J'ai voulu préparer un discours, mais je suis resté bloqué devant la page blanche, alors j'ai essayé de demander à Google. Oui c'est comme ça que font les jeunes de nos jours… un copier-coller et c'est gagné, même les réponses du BAC sont sur Google ! Alors j'ai tapé : discours départ à la retraite Gérard (NDLR : remplacer par votre prénom) mais rien : à croire que Google ne me connait pas ! ».

Continuer avec humour sur vos missions

Ensuite, continuez votre discours en vous rappelant votre premier jour, le premier jour est un jour que chacun retient et qui frappera l'inconscient collectif : « Je me rappelle de mon premier jour en 19.. , j'avais été accueilli par Mr Dupont, qui avait encore des cheveux à cette époque (varier la blague en fonction du personnage !), j'ai commencé à travailler sur le projet X, à croire que c'était un bizutage… puis sur le projet Z j'ai commencé à travailler avec Melle Z, je n'ai d'ailleurs jamais compris qu'elle était son rôle dans l'entreprise, etc… ».

Egrainez ainsi quelques projets marquants et anecdotes en tournant à la dérision quelques situations. Si vous avez des trous, n'hésitez pas à demander à vos proches collègues quelques faits marquants pour préparer votre discours.

Sans oublier vos collègues et leurs petits tics

N'oubliez pas au passage de mettre en évidence des tics de collègues. C'est l'occasion de dire des choses que tout le monde pense tout bas mais que personne n'avoue… c'est votre dernier jour promis vous ne serez pas viré ! C'est le bon jour pour vous moquer du look et des belles cravates de Monsieur Jacques, des robes courtes de Mme Jeannot, des plans dragues du vieux célibataire Mr Dupont, des coups de fil privé de Mme Brigitte ou encore des doigts un peu trop souvent dans le nez de Mr Durand.

C'est aussi l'occasion au passage de remercier les collègues qui vous ont aidé tout au long de votre carrière.

Et un petit mot pour les patrons, qui sont restés moins longtemps que vous

A ce jeu-là, n'oubliez pas les patrons qui se sont succédés à la tête de l'entreprise ou s'il n'y en a eu qu'un seul, profitez de l'occasion pour lui rendre un bel hommage. Une bonne blague consiste à dire que si finalement comme tout à chacun vous avez parfois eu peur de vous faire virer vous êtes au moins restés bien plus longtemps que beaucoup d'entre eux.

Conclure votre discours en beauté…

Vous verrez, vous prendrez vite gout à ce discours pourtant ne tombez pas dans l'excès et ne faites pas trop long. Même les meilleures choses ont une fin… Concluez donc en racontant ce que vous avez prévu de faire pendant votre retraite et finissez par une petite blague par exemple sur votre nouvelle vie avec votre épouse.

« Je vous remercie donc tous pour ces belles années ensemble, je vous souhaite bon courage pour la suite ! Même si peut-être c'est vous qui devriez m'en souhaiter car c'est moi maintenant qui vais devoir supporter ma charmante épouse 24h/24… »

Exemple de discours drôle


Mes collègues, mes amis (ils se reconnaitront !),

J'ai longtemps hésité à préparer un discours, vous connaissant je me suis dit que si les bouteilles étaient suffisantes, vous n'y penserez peut-être pas !

Bon je vois qu'il y a quand même quelques petits malins qui aiment encore réclamer des discours ! Comme quoi tout ne se perd pas, enfin aujourd'hui c'est moi que vous allez perdre... Certains diront que ça fait un moment que je suis perdu en attente de cette retraite, mais je les contredirais en leur disant qu'ils gardent en mémoire l'énergie qu'il me restait (et pas seulement pour leur botter les fesses) en cette fin de carrière ! Et qu'ils essaient de faire mieux après 55 années de travail... 55 ? C'est au moins ce qu'il faudra faire d'ici là !

Mais aujourd'hui c'est mon tour et pas le vôtre, alors je ne reviendrai pas sur ma carrière, brillante, comme moi aujourd'hui sous le feu des néons de la cafétéria ! Toutefois, je tiens à vous remercier chers collègues de m'avoir accompagner tout au long de ce périple qu'est une vie de travail !

Demain je ne reviendrai pas prendre ma place et j'avoue que même si je l'attendais, ça me fera bizarre. Mais je vous rassure ça ne durera pas longtemps, j'oublierai vite quand je serai sous les cocotier un cocktail à la main !

Alors bon courage à tous et à bientôt peut-être !


Discours retraite humour


Voici venu le temps pour moi de vous dire quelques mots,
pour une fois même les plus jeunes qui me prennent depuis un moment,
pour un vieux croulant vont devoir m'écouter...
C'est ça ou "privé" de champagne !

Alors tout d'abord j'aimerai revenir sur un souvenir,
que tout le monde a au fond de sa mémoire : "Le premier jour de travail".
On s'en souvient tous ! Quel moment émouvant, après coup, car ce jour là,
c'est plutôt l'inverse... Puis vient le dernier jour, aujourd'hui...

Et entre deux ?

Entre deux, la vie au travail c'est un peu comme la vie en couple !
C'est fait de compromis, de disputes, de grosses fatigues, d'infidélité, de changement de partenaire : mais c'est surtout fait de bons moments, de bonnes rencontres, de rigolades et de succès !

Alors certains préféreront ne garder que les bons moments et effacer les autres. Je ne le ferai pas, car sinon je risque de déprimer à la retraite ! Et ce ne serait pas juste, car la vérité c'est qu'avec les années même les plus carriéristes d'entre nous se posent la question à un moment ou à un autre : "mais à quoi ça sert de bosser comme ça ?". Alors, vous les plus jeunes, sachez qu'il faut gagner sa croûte, se faire sa place mais qu'au final mieux vaut privilégier sa vie de famille et ses amis avant tout le reste... Je sais, vous ne m'écouterez pas mais peut-être que quand viendra le jour de votre retraite (ou avant j'espère) vous repenserez à ça. Et vous vous direz mais, il avait raison Bernard... C'est le drame de ma carrière, j'ai souvent eu raison mais on ne s'en est toujours rendu compte que bien trop tard !

Alors cette fois, je pense que vous me donnerez tous raison, si j'affirme qu'il est grand temps que je me taise et d'aller boire un verre !

Je vous remercie tous pour votre présence et vous souhaite bonne continuation !