Mail après entretien d'embauche


Pas toujours facile d'obtenir un entretien d'embauche, pourtant une fois la pression de l'entretien retombée, tout n'est pas fini. La rédaction d'un mail après l'entretien d'embauche pourra faire la différence et faire accepter votre candidature.

Le parcours de l'entretien d'embauche est parsemé d'embuches qui sont autant d'occasion de mettre votre candidature en valeur. Chaque échange, chaque rencontre avec vos interlocuteurs est une opportunité de vendre votre profil. Certains passages sont inévitables comme la lettre de motivation, le CV et l'entretien en lui-même. Nous nous intéressons aujourd'hui à une communication qui non obligatoire pourra pourtant faire pencher la balance de votre côté si vous savez respecter les convenances et rédiger un mail d'après entretien qui fera la différence. En effet ce simple mail a beaucoup de vertus que nous allons détailler.

Une bonne façon de relancer

Souvent après l'entretien, quand le recruteur vous a promis de vous recontacter, le temps semble bien long. On finit souvent par se demander si finalement il ne vous a pas oublié ou pire si notre candidature n'a pas été écartée. Le mail d'après entretien vous permettra de relancer votre interlocuteur sans pour autant y aller avec vos gros sabots. En effet le mail ne sera pas une approche directe du genre "où en est ma candidature", c'est plus fin que cela.

Ce courrier vous permettra de vous rappeler à la mémoire du décideur, si votre lettre est bien tournée elle pourrait même donner un côté positif au souvenir que les recruteurs ont de vous. Gardez en tête que le choix final aura forcément un côté subjectif... basé sur toutes ces petites communications qui vous feront gagner quelques centièmes de points.

Remontrer votre motivation pour le poste

Le mail post entretien doit vous permettre de montrer votre motivation pour le poste. Le mieux est de synthétiser ce que vous avez compris du poste et pourquoi il vous intéresse. Attention on reste pro, on ne parle pas des horaires ou du trajet en voiture réduit par rapport à votre ancien poste. Tout le monde sait que ça pèse dans votre choix, pourtant le recruteur ne veut pas l'entendre. Lui ce qu'il veut, c'est voir que vous avez bien compris les missions, les projets qui vous seront confiés et que vous êtes enthousiaste de vous y mettre. C'est l'énergie que vous mettrez dans votre travail qui l'intéresse.

Votre mail doit donc montrer cette énergie, cette envie de prendre le poste, de vous y sentir bien et de répondre aux besoins de l'entreprise. Prenez-garde toutefois, le mail doit rester succinct, être bien moins long qu'une lettre de motivation classique (quelques lignes suffissent). Vous avez l'impression d'avoir oublié de dire quelque chose pendant l'entretien, vous pouvez essayer de vous rattraper. Le processus reste humain et chaque interaction peut-être décisive.

Remerciement après entretien d'embauche

Relancer, montrer sa motivation, on voit que ce mail d'après entretien a beaucoup d'intérêt. N'oubliez tout de même pas son alibi, qui est de remercier votre/vos interlocuteurs pour la qualité de l'entrevue et des échanges que vous avez eu. Ce sont ces remerciements qui vous permettront de caser les autres éléments décisifs, alors ne les oubliez pas ! Ca peut-être l'occasion de flatter discrètement aussi votre futur manager en lui disant que sa vision de la gestion des équipes vous convient parfaitement, que vous avez apprécié les explications techniques très claires. Bref une bonne façon de tisser un lien invisible d'admiration...

Quelques points à ne pas rater dans votre mail post entretien

Voilà, vous avez toutes les clés pour réussir votre mail d'après entretien d'embauche, cependant au-delà du message il y a quelques points qu'il ne faut pas rater.

Tout d'abord, présentez-vous clairement, les recruteurs ont peut-être reçu beaucoup de monde et il faut qu'il fasse facilement le lien entre votre mail et votre candidature. Ce serait dommage qu'un autre candidat profite par erreur de votre prose. Repréciser la date de l'entretien, votre nom, prénom et si possible un détail qui ne ferait pas de doute...

Faites attention, à l'adresse mail que vous allez utiliser pour envoyer le message. Pas de relâchement, vos messages doivent partir d'une boîte mail qui fait pro. Ne prenez pas votre compte déluré à l'adresse : Big_fetard@yahoo.fr. Si ce mail peut faire pencher la balance de votre côté il peut aussi très bien vous éliminer sur un détail !

Un courriel, c'est un message mais aussi un objet. Prenez garde à cet objet, il ne doit pas en dire trop et dévoiler vos intentions, n'oubliez pas que le but est de remercier avant tout, évitez donc les objets "Relance suite entretien" ou pire "Etat de ma candidature". Pensez aussi que le recruteur reçoit beaucoup de messages de ce genre, donc choisissez un objet qui soit distinctif et pas "Remerciements" ou "Message suite entretien", sinon votre message risque de ne pas être lu du tout.

Dernier point et pas des moindres : l'orthographe ! Relisez, faites relire votre message. Il doit partir sans fautes ! C'est comme ça dans notre cher pays, l'orthographe c'est sacré et la moindre grosse faute réduit à néant toutes les idées que vous avez voulu faire passer. Donc pas d'alternative, 0 faute pour votre mail de relance.

Après ces conseils, j'espère que plus aucun d'entre vous ne se demande : "Faut-il faire un mail de remerciement après l'entretien d'embauche ?". J'en vois encore certains demander s'il est possible d'avoir des exemples ou modèle type de mail, ceux-là n'ont pas bien compris que si c'est pour faire un mail bateau comme le recruteur en reçoit par dizaine mieux vaut s'abstenir. Imaginez-vous à sa place et que vous receviez 2 fois le même mail copier-coller de Keljob, de l'Apec ou autre site d'annonce d'emploi ? Que penseriez-vous du candidat ?

Néanmoins, comme ce n'est pas toujours facile de se lancer voici quelques exemples et modèles qui pourront vous donner une idée du genre de mail qu'il faut envoyer.


Comparaison entre postes


Bonjour Madame [Richelieu],

Suite à notre entretien de vendredi dernier, je me permets de faire le point avec vous. Me concernant, après plusieurs entretiens dont un dernier hier, je vous confirme que le poste que vous me proposez est celui qui m'intéresse le plus. J'avoue que vous ne m'avez pas fait la proposition financière la plus intéressante, mais l'esprit d'initiative et de bien être qui habite votre entreprise m'a entièrement séduit. C'est l'environnement où je suis le plus productif et ceci a beaucoup d'importance pour moi.

J'attends votre retour.

Cordialement,
[Marcel Praillard]


Simple relance


Bonjour Monsieur [Poularski],

Je reviens vers vous, suite à notre entretien de la semaine passée.
Notre rencontre m'a conforté dans l'envie de rejoindre vos équipes. Le poste et les projets que vous m'avez exposés correspondent parfaitement à mon savoir faire et aux défis que je souhaite relever.

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez par la suite réaliser un test technique ou me revoir en entretien.

Cordialement,
[Jacques Simoni]
Entretien du [4 avril à 19H00]



Dès le lendemain, être enthousisaste


Bonjour Monsieur [Recrutetout],

On a coutume de dire que la nuit porte conseil.
Pour moi, la devise s'est révélée plus qu'exacte.
En effet, en me remémorant l'ensemble des caractéristiques du poste que vous proposez, je tiens à vous confirmer que je serai à même de relever toutes les problématiques du poste. Et qu'en plus, je suis plus qu'enthousiaste à l'idée de rejoindre vos équipes.

Je me tiens à disposition pour toutes questions ou entretiens supplémentaires.
Cordialement,
[Jean Suisur]


Exemple de mail après entretien


Bonjour,

Je tenais à vous remercier pour notre entretien du [7 novembre] au cours duquel, j'ai pu vous rencontrer avec [Mr Dukant]. Cet entretien m'a permis de confirmer la bonne impression que j'avais de votre entreprise et du poste que vous proposez.

Le défi que vous m'avez exposé de [...], correspond parfaitement à mes attentes et je vous confirme mon intention de le relever.

Je me tiens à votre disposition pour toute précision.

Cordialement
[Georges Bucas]